Rechercher

32e DIMANCHE ORDINAIRE « A » 2017



Parole de Dieu: Sagesse 6, 12-16; 1 Thessaloniciens 4, 13-18; Matthieu 25, 1-13.

L’Évangile nous présente aujourd’hui la parabole des dix vierges en attente de l’époux. Cinq avaient apporté de l’huile en réserve; elles étaient donc prévoyantes. Mais les cinq autres sont prises au dépourvu parce qu’elles n’avaient pas pensé à l'éventualité d'un retard de l’époux. Elles n’ont donc pas été en mesure de faire face au problème et c’est pourquoi elles étaient absentes au moment où l'on comptait sur elles.

En réfléchissant à la parabole, une question surgit : dans nos vies, disposons-nous de l'huile nécessaire pour combattre la noirceur tant et aussi longtemps que cela s'avère nécessaire? Quand la noirceur est synonyme de maladie, de conflit, de difficultés financières, de deuil, de problèmes familiaux, de quelle façon pouvons-nous tenir bon? Sommes-nous capables de puiser dans nos réserves d'huile et de garder constamment nos lampes allumées? Autrement dit, nos réserves intérieures sont-elles suffisantes pour tenir bon jusqu'à la fin? La force intérieure ou l'huile qui permet de garder notre lampe allumée, il est possible d'en faire des réserves de diverses manières, notamment en puisant régulièrement à la Parole de Dieu, en recourant à la prière, à la réflexion, au partage, etc. Elle est une responsabilité personnelle. Dans les moments difficiles, quand nous vivons de grandes épreuves, lorsque tout bascule, nos ressources intérieures ou nos réserves d'huile s'avèrent très précieuses.


Voir l'Isle-aux-Grues, un endroit unique!

Traversier de l'Isle-aux-Grues

Horaire novembre sur l'Isle-aux-Grue