22e DIMANCHE ORDINAIRE « B » 2018

 

Parole de Dieu: Deutéronome 4, 1-2.6-8; Jacques 1, 17-18.21b-22.27; Marc 7, 1-8.14-15.21-23. 

Accueillez dans la douceur la Parole semée en vous.  Telle est la recommandation de saint Jacques.  L'écoute de la Parole de Dieu est l'attitude de base de toute personne croyante.  Pour être en mesure d'accueillir dans la douceur la Parole, il faut d'abord faire silence, un silence qui n'est pas seulement absence de bruit, mais une disposition intérieure qui consiste à laisser de la place en soi à de la nouveauté, même si elle dérange.  Car l'accueil de la Parole de Dieu provoque nécessairement des remous et des remises en question.  Elle nous indique souvent une nouvelle route à suivre, une autre direction à prendre pour mieux répondre à ce que Dieu attend de nous.  Mais ce n'est pas tout d'être en mode écoute, il faut aussi être en mode action.  Saint Jacques insiste sur la nécessité de mettre la Parole en pratique.  Écouter et mettre en pratique : ce même appel retentit encore aujourd’hui.  Il faut en arriver à ce que nos paroles, nos attitudes et nos gestes traduisent le mieux possible ce qui, au fond de nos cœurs, a été transformé au contact de la Parole.

 

            Dans l’évangile de Marc, Jésus condamne l’attitude des scribes et des Pharisiens qui font obstacle au commandement de Dieu, toute la place dans leur cœur étant prise par une grande quantité de rites et de préceptes issus de la tradition des hommes.  Ils sont uniquement préoccupés par des impuretés extérieures et ne tiennent pas compte de celles qui ont un véritable impact, notamment celles qui prennent leur source dans le cœur.  Car, comme le dit Jésus, les impuretés les plus nocives sont celles qui viennent du dedans :  c'est du dedans, du cœur de l'homme que sortent les pensées perverses; tout le mal vient du dedans et c'est ce mal qui rend l'homme impur. 

 

            Comment combattre ce mal?  Saint Jacques dit qu'il faut mettre en œuvre une charité active envers les plus nécessiteux. Il donne en exemple les veuves et les orphelins.  Aujourd’hui, on pourrait parler de tous ceux et celles qui ont mal dans leur cœur ou dans leur corps et qui ont besoin d'aide.  De ces gens-là, il y en a tout autour de nous.  La charité est donc le premier critère à appliquer pour avoir la certitude de marcher dans la voie tracée par Dieu. L'accueil et la mise en œuvre de la Parole de Dieu semée en nous est la meilleure façon d'accomplir la volonté de Dieu. 

Please reload

Articles récents

February 28, 2020

January 7, 2020

Please reload

Archives
Please reload