4e DIMANCHE DE PÂQUES « C » 2019


Parole de Dieu: Actes des Apôtres 13, 14.43-52; Jean 10, 27-30.

En ce dimanche du Bon Pasteur, qui se veut aussi la Journée mondiale de prière pour les vocations, l'occasion est belle pour des jeunes de notre communauté de faire leur première communion. Jésus bon Pasteur, vocations, première communion, trois thèmes qui vont bien ensemble et qui ont un dénominateur commun : le désir. Le désir de Jésus, bon berger, de donner la vie éternelle à ceux et celles qui écoutent sa voix et le suivent; le désir des personnes qui veulent suivre Jésus soit comme diacre ou prêtre, religieux ou religieuse, missionnaire, et l'on sait que la mission concerne tous les baptisés; et le désir de partager le pain de vie qu'est Jésus ressuscité pour vivre de la vie de Dieu.

Le désir de Jésus est clair : il veut nous rendre participants de sa vie. Mais qu'en est-il de notre désir à nous? Qu'est-ce que nous souhaitons? Pour répondre à cette question, je vais vous raconter une histoire : Un jour, une femme s’est mise à rêver qu’elle entrait dans une boutique d’un Centre d’achats et que, à sa grande surprise, elle trouva Dieu lui-même derrière le comptoir. Elle lui demanda : « Qu’est-ce que vous vendez ici? » Dieu lui répondit : « Tout ce que votre cœur désire. » N’en croyant pas ses oreilles, la femme décida de demander les meilleures choses qu’un être humain puisse désirer. « Je désire d’abord l’amour, beaucoup d’amour; je voudrais aussi me sentir aimée, appréciée et je voudrais rendre service à tout le monde dans le besoin. Je souhaiterais aussi avoir beaucoup de sagesse pour discerner la Vérité. Je désirerais également pouvoir vivre une belle fraternité avec toutes les personnes qui m’entourent. Puis, elle ajouta : « Pas juste pour moi. Pour tout le monde sur la terre. » Dieu se mit à sourire et lui dit : « Je pense qu’il y a erreur ma bonne dame : ici nous ne vendons pas de fruits mûrs, mais seulement des grains de semence. »

Toutes ces belles choses que nous souhaitons du plus profond de notre cœur ne nous sont pas données sur un plateau d’argent. Il faut faire des efforts pour qu’elles deviennent des fruits mûrs. C'est notre mission de baptisés, notre vocation chrétienne. Autrement dit, il faut mettre en œuvre la fameuse prière de saint François d’Assise : « Là où est la haine, que je mette l’amour! Là où est l’offense, que je mette le pardon! Là où est la discorde, que je mette l’union! Là où est l’erreur, que je mette la vérité! Là où est le doute, que je mette la foi! Là où est le désespoir, que je mette l’espérance! Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière! Là où est la tristesse, que je mette la joie! »

Ma mission de baptisé, c’est ça, simplement ça : aimer, pardonner, être artisan de paix, être vrai, faire confiance, semer l'espérance, être lumière et joie pour les personnes qui m'entourent. En faisant cela, je deviens un/une missionnaire, une brebis qui écoute Jésus et qui trouve beaucoup de joie à le suivre. Écouter et suivre Jésus, c'est le rencontrer dans la prière, mettre en pratique sa parole, communier au Pain de vie et ouvrir mon cœur à son Esprit qui guide mes pas.

L’image du Bon Pasteur est l’une des plus belles qui existent pour exprimer toute la bonté du cœur de Dieu. Le bon pasteur est quelqu’un qui prend soin des brebis qui sont sous sa garde. C’est celui qui appelle et rassemble, défend et protège, qui donne sa vie pour ses brebis. Voilà le visage de Dieu notre Père tel que Jésus l'a révélé. En tant que baptisé(e), Jésus, bon Pasteur, me fait entendre sa voix et m'invite à le suivre et le suivre c'est, pour une part au moins, partager le Pain de vie, c'est communier au désir de Dieu de nous voir vivants et heureux.

Articles récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Voir l'Isle-aux-Grues, un endroit unique!

Traversier de l'Isle-aux-Grues