FÊTE DE LA FIDÉLITÉ   

(Saint-Thomas, Saint-Mathieu, Cap-Saint-Ignace)                                         

 

Parole de Dieu : 1 Corinthiens 12, 31 – 13, 8a; Luc 24, 46-53

          Jésus se sépara d'eux et il était emporté au ciel. Les disciples retournèrent à Jérusalem, en grande joie, nous dit saint Luc. La grande joie des disciples après le départ de Jésus est frappante. Comment cela se fait-il? Une seule explication s'impose : malgré son départ, Jésus demeure présent, autrement mais réellement. Il sera désormais présent d'une autre façon et cette présence n'est pas ponctuelle mais continuelle et, je dirais, toujours actuelle. Cette présence est source de joie. La joie des disciples est grande, sans doute parce que le nouveau type de présence de Jésus ouvre de larges horizons. En effet, Jésus ne se rend-il pas présent par son Esprit dans les diverses circonstances de la vie? Puisque nous célébrons la fête de la fidélité, ne peut-on pas dire qu'il l'est notamment dans la vie des couples? Dans le ministère des prêtres? Dans la vie consacrée des religieuses?

            Les disciples savent que la promesse de Jésus de leur envoyer l'Esprit Saint va se réaliser sous peu, ils savent qu'ils pourront compter sur lui pour accomplir leur mission d'annoncer partout l'Évangile. Les disciples retournent à Jérusalem où ils rencontreront beaucoup de résistance et d'opposition. Sachant cela, ils sont malgré tout dans une grande joie. Sûrs de pouvoir compter sur l'Esprit Saint, pourquoi en serait-il autrement pour nous qui, dans le contexte difficile qui est le nôtre, avons à vivre les valeurs de l'Évangile et à en témoigner au monde qui nous entoure? Que ce soit dans le mariage, le sacerdoce ou la vie consacrée, dans le tourbillon de nos activités quotidiennes, aux prises avec des problèmes de toutes sortes, nous savons qu'il n'y a rien de facile. Malgré tout, l'occasion est belle de nous arrêter et de nous demander : sommes-nous dans la joie?          

            Aujourd'hui, nous le sommes, car plusieurs couples des paroisses de Cap-Saint-Ignace, Saint-Mathieu et Saint-Thomas soulignent un anniversaire de mariage. Quelques confrères célèbrent également un anniversaire d'ordination et notre amie, Sr Noëlla Desjardins, fête son 75e anniversaire de vie religieuse au sein de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame. Chers couples jubilaires, dans le cadre de cette célébration, vous vous rappelez le jour de votre mariage, où vous vouliez ne faire qu’un dans l’amour pour le reste de votre vie. Vous avez échangé vos alliances et vous avez fait confiance à Dieu pour que votre amour soit la source de votre joie et de votre bonheur. C’est pourquoi vous vous retrouvez ici aujourd’hui avec le cœur reconnaissant d’avoir parcouru un bon bout de chemin ensemble.

           Il va sans dire que nous partageons votre joie et nous le faisons en rendant grâce avec vous de tous les fruits que, comme couple, vous avez portés et du témoignage d'Évangile que vous continuez de rendre. L'Église veut vous remercier de ce que vous avez vécu et de ce que vous continuerez de faire dans la ligne du témoignage, soutenus par l'Esprit Saint qui vous habite. En témoignant comme vous le faites de l’amour qui dure et grandit, vous nous faites comprendre que vivre dans l'amour est une manière concrète de parler de Dieu. Il convient donc de faire surgir de nos cœurs les motifs d’action de grâce qui nous habitent et de les présenter à Dieu dans une grande prière commune.

            Quel que soit notre engagement - mariage, presbytérat ou vie religieuse -, si nous le vivons dans la joie, nous annonçons l'Évangile. Le mariage chrétien constitue un témoignage qui se révèle très pertinent, surtout dans notre monde où il semble si difficile de trouver un chemin conduisant au bonheur. En effet, il apparaît de plus en plus difficile à l’amour véritable de s’enraciner et de durer au milieu des tempêtes et des courants très forts qui le charrient. Dans ce contexte, les couples mariés ont la mission de convaincre les autres qu’il est possible d’être heureux en vivant un engagement marqué de l’empreinte de l’amour de Dieu. Le fait que vous vous aimiez et que vous soyez capables de durer dans l’amour laisse entendre qu'il est possible d’aimer comme Jésus l'a demandé et d’être heureux. Pour ce beau témoignage, nous vous remercions. En terminant, demandons au Seigneur de vous confirmer dans cette voie car, comme le dit saint Paul, c’est l’amour qui est le plus grand. Il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. C’est pourquoi il ne passera jamais. Que l'Esprit Saint nous garde dans l'amour et soutienne nos engagements.

Please reload

Articles récents

February 28, 2020

January 7, 2020

Please reload

Archives
Please reload