LA SAINTE TRINITÉ « C » 2019


Parole de Dieu: Proverbes 8, 22-31; Romains 5, 1-5; Jean 16, 12-15.

Le dimanche de la Sainte Trinité, l'occasion est belle de revisiter notre désir de connaître Dieu tel qu'il se révèle lui-même. Il est l'amour dans ce qu'il a de plus grand, s'exprimant sous les traits d'un Père créateur plein de bonté, d'un Fils dont la parole est source de vie, et d'un Esprit qui nous apprend toute chose sur le Père et le Fils. C'est un mystère que se laisse découvrir et approfondir, car il se donne et se dit. Comment?

Nous pouvons connaître la grande bonté du Père en contemplant son œuvre de création, qui dépasse l'imagination. Personne n'est même en mesure d'en connaître l'étendue réelle. De l'infiniment grand à l'infiniment petit, c'est la bonté et la générosité du Dieu créateur qui suscite tout notre émerveillement. Dans sa création, Dieu nous dit aussi bien son infini mystère que sa présence toute proche qui nous fait vivre. À contempler l'étendue de sa création, nous pouvons avoir une idée de l'étendue de son amour et de sa bonté; c'est infiniment grand.

Pour traduire ce mystère, Dieu nous a fait don de sa parole faite chair. En la personne de son Fils, il s'est révélé, il s'est dit non seulement par des mots, mais aussi par des gestes et des attitudes, par une façon d'aimer qui est passée par le partage et le pardon, et qui a abouti au don de sa propre vie sur la croix. Et cette parole nous sauve, car elle est efficace : elle nous parle de Dieu et elle nous le donne. Donc, c'est grâce à la Parole transmise par le Fils que nous pouvons connaître qui est le Père et entrer en dialogue avec lui.

Dans notre vie courante, la parole est la nourriture de nos relations. En effet, quand des personnes ne se parlent plus, c'est un symptôme que la relation est malade, pour ne pas dire mourante. C'est vrai aussi de notre relation à Dieu. C'est pourquoi le rassemblement du dimanche est important. Il nous permet d'entendre Dieu nous parler et cette écoute nourrit notre relation avec lui. Et si cette écoute de la parole se fait au fil du quotidien, si le dialogue devient journalier, la relation devient de plus en plus étroite et nourrissante.

Mais l'entretien de cette relation est parfois bien difficile. Au milieu de toutes les distractions que nous impose le monde d'aujourd'hui, la recherche du silence nécessaire pour entendre la parole de Dieu est parfois ardue, mais nous ne devons pas nous décourager. L'Esprit de Dieu est en nous. Dans la mesure où nous faisons appel à lui, il nous guide et nous plonge dans le mystère de l'amour de Dieu, un amour que nous sommes appelés à répercuter et à prolonger dans nos relations humaines quotidiennes.

Cet Esprit en est un de vérité. Il a habité entièrement Jésus, il l'a guidé, inspiré et soutenu. Dans l'évangile de Jean, dès le premier chapitre, il est rapporté que l'Esprit est descendu sur le Christ pour demeurer en lui (cf. 1, 33) Dans le texte d'aujourd'hui, Jésus dit : « Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. » Puis, à la fin, saint Jean dit que le premier geste du Ressuscité a été de communiquer son Esprit aux disciples réunis au Cénacle. (cf. 20, 22)

En conclusion, si l’on se tourne vers le Père, nous découvrons la source de toute vie; en écoutant la parole du Fils, toute notre existence en est éclairée; en accueillant le souffle de l'Esprit, nous expérimentons en profondeur l’amour de Dieu. Pour saisir Dieu dans son mystère trinitaire, il faut s'émerveiller devant l'œuvre du Père, se laisser éclairer par la parole du Fils et se laisser transformer par l'Esprit.

Articles récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Voir l'Isle-aux-Grues, un endroit unique!

Traversier de l'Isle-aux-Grues