23e DIMANCHE ORDINAIRE « C » 2019

Parole de Dieu : Sagesse 9, 13-18; Philémon 9b-10.12-17; Luc 14, 25-33.   

Le passage que nous venons d’entendre contient des exigences de Jésus qui sont pour le moins radicales : le disciple doit en l’occurrence le préférer aux membres de sa famille, être prêt à sacrifier sa vie, renoncer à ses biens. Étant donné la portée de ces exigences, on pourrait penser que Jésus s’adresse au cercle restreint de ses disciples, mais il n’en est rien. Luc mentionne qu'il s’adresse à de grandes foules faisant route avec lui. C’est donc dire que son message vise tout le monde.

            Jésus ne demande pas de renoncer à l'amour de nos proches et à l'usage de nos biens, mais de tout accomplir dans un amour qui s'inspire de lui et qui est tourné vers lui en priorité. Nous avons à continuer à aimer les membres de nos familles et les autres et à exercer nos responsabilités dans la société, mais il nous invite à le faire en référence à lui, en améliorant les conditions de vie de ceux et celles qui nous entourent comme il a su si bien le faire.

            À l’appui de ses exigences, Jésus propose deux petites paraboles : un homme qui veut construire une tour et un autre qui entreprend une guerre. L’un et l’autre doivent commencer par réfléchir aux moyens dont ils disposent s’ils veulent éviter l’échec ou la défaite. Au fond, Jésus veut simplement proposer à ceux qui désirent le suivre d’user de la même sagesse que dans les affaires courantes de la vie ordinaire. S'engager à sa suite est une décision à ce point importante qu’elle requiert une réflexion sérieuse. Jésus ne veut pas être suivi par des gens exaltés, qui se fatiguent vite et qui finissent tôt ou tard par tout abandonner. Il est donc nécessaire de prendre le temps de bien réfléchir et d'évaluer les enjeux.

            Cela va de soi, car dans notre vie courante, quand vient le temps de réaliser une chose importante, nous prenons des précautions. Ne devrait-il pas en être de même avec Jésus? Dans l’évangile, nous entendons un appel pressant à prendre au sérieux notre option pour lui. Marcher à sa suite ne doit pas être un engagement impulsif et passager. Ce doit être le résultat d’une décision bien mûrie. Il est nécessaire de nous demander si nous sommes décidés à suivre Jésus en prenant au sérieux les exigences qu'il formule. Sommes-nous soucieux d’approfondir notre connaissance de l’Évangile et d’intensifier notre participation à la vie de notre communauté chrétienne?

            La question tombe bien puisqu’en septembre beaucoup de projets dans nos communautés et la société sont mis en chantier : sessions de catéchèse, bénévolat à différents niveaux, service auprès des démunis et des personnes souffrantes, groupes de prière et de partage de la Parole de Dieu, engagement pour la justice sociale, la qualité de vie dans nos milieux ou l'écologie, l'accueil des immigés... Les initiatives, les projets et les lieux d'engagement ne manquent pas. Ce sont autant de manières de suivre le Christ ici et aujourd'hui.

 

 

Please reload

Articles récents

February 28, 2020

January 7, 2020

Please reload

Archives
Please reload