MERCREDI DES CENDRES 2020

 Parole de Dieu: Joël 2, 12-18; 2 Corinthiens 5, 20 – 6, 2; Matthieu 6, 1-6.16-18. 

   Nous entrons aujourd’hui en Carême. Nous faisons les premiers pas sur le chemin conduisant vers Pâques. C’est une longue route où nous serons invités à opérer des changements dans notre vie. Ce faisant, nous y introduirons de la nouveauté, de la vie et de l’espérance. La célébration des cendres vise à nous faire prendre conscience qu’il faut dépoussiérer notre cœur pour y faire réapparaître les couleurs éclatantes de la vie. À cette fin, elle nous rappelle l’invitation du Seigneur: « Revenez à moi de tout votre cœur dans le jeûne (…) Déchirez vos cœurs (...) et revenez au Seigneur votre Dieu. » (Jl 2, 12.13)

 

            Cette invitation, l’évangile y fait écho en rapportant cette parole de Jésus : « Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu (…) quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret. » (Mt 6, 16.17.18) Aujourd’hui, il semble que le jeûne ait perdu beaucoup d’intérêt. Les pratiques austères d’autrefois ne représentent bien souvent que de mauvais souvenirs qu’on s'efforce d'oublier. Mais ne pourrait-on pas redécouvrir le sens profond du jeûne? Qu'est-ce que le Seigneur attend de nous quand il évoque le jeûne? On pourrait paraphraser Jésus en disant :

 

            Je te demande de jeûner, autrement dit de t’abstenir de dire des paroles blessantes. Nourris-toi plutôt de paroles positives.

            Je te demande de cesser de ruminer du mécontentement à propos de tout et de rien. Nourris-toi plutôt de gratitude envers la vie.

            Je te demande de ne pas t’alimenter de ressentiments. Nourris-toi plutôt de douceur et de patience.

            Je te demande de ne pas t’enliser dans le pessimisme. Nourris-toi plutôt d’espérance.

            Je te demande de jeûner, autrement dit de ne pas te laisser envahir par des préoccupations futiles. Nourris-toi plutôt de confiance en Dieu.

            Je te demande de ne pas t’enliser dans tes riches possessions. Nourris-toi plutôt des choses simples de la vie.

            Je te demande aussi de ne pas entretenir des idées superficielles. Nourris-toi plutôt de prières.

            Je te demande de ne pas critiquer les personnes qui t’entourent. Essaie plutôt de découvrir ma présence en elles.

            Je te demande de jeûner, autrement dit de ne pas être égoïste. Nourris-toi plutôt de compassion et sois généreux.

            Je te demande de ne pas entretenir de rancunes. Vise plutôt le pardon et adopte une attitude de réconciliation.

             Je te demande de ne pas dire des paroles inutiles. Nourris-toi plutôt de silence et d’écoute des autres.

 

            Voilà le jeûne auquel nous sommes invités. En répondant à cette invitation, le carême nous paraîtra bien court et il laissera de très bons souvenirs.

Please reload

Articles récents

February 28, 2020

January 7, 2020

Please reload

Archives
Please reload