LE CHRIST, ROI DE L'UNIVERS



Parole de Dieu : Ézékiel 34, 11-12.15-17; 1 Corinthiens 15, 20-26.28; Matthieu 25, 31-46.

L’Église nous invite à célébrer le Christ sous le titre de « Roi de l’univers ». En quel sens faut-il comprendre cette appellation? Dans le livre d'Ézéchiel, Dieu assume lui-même la fonction de roi, un roi tout entier dévoué au service de son peuple et préoccupé du bien-être des plus petits. Le roi prend alors un nouveau visage, celui du vrai berger, du pasteur authentique, prêt à intervenir personnellement et à tout moment pour chacune de ses brebis en difficulté. C’est un roi qui se définit essentiellement par l’amour bienveillant et la compassion. La royauté authentique est donc celle qui se caractérise par l’amour désintéressé, le souci du peuple, notamment de ceux qui, en son sein, paraissent les plus vulnérables. Cette façon d’être roi est partagée par le Christ. Comme cela ressort de la parabole du Jugement dernier, en s’identifiant aux plus petits de la communauté, le Christ partage le souci de Dieu pour les plus faibles. Par là, il exprime toute la compassion du cœur de Dieu et il révèle que ce qui est souverain, c’est l’amour.

À notre époque, où les impératifs liés à la justice sociale sont rappelés avec beaucoup d’insistance et de multiples manières, l’assistance aux défavorisés est certainement un lieu où l’engagement chrétien peut trouver une grande motivation. Lorsque l’amour atteint les pauvres, les marginaux, les délaissés, bref les plus petits et les plus nécessiteux, autrement dit quand l’amour règne en nos cœurs et domine l’ensemble de nos dispositions, on peut dire que nous honorons le Christ Roi. Il nous invite à nous rallier à sa couronne, qui n'est autre que l'amour, à entrer dans le mouvement qui consiste à être tous et toutes solidaires les uns des autres, surtout des plus petits qui sont ses frères et ses soeurs.


Articles récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Voir l'Isle-aux-Grues, un endroit unique!

Traversier de l'Isle-aux-Grues