2e DIMANCHE DU CARÊME « B » 2018



Parole de Dieu: Genèse 22, 1-2.9a.10-13.15-18; Romains 8, 31b-34; Marc 9, 2-10.

Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Écoutez-le. L’impératif vient de Dieu lui-même. Ce doit être important. Dieu nous demande d’écouter son Fils. Écouter le Fils, cela veut dire prêter attention à son enseignement et s’appliquer à le mettre en pratique. Mais écouter n’est pas toujours chose facile à faire, surtout dans le contexte actuel. Quelqu'un a déjà dit : « Ce n’est pas parce que tu parles que le monde t’écoute. » Dans notre société, beaucoup de personnes se plaignent de ne pas être entendues quand elles prennent la parole. C’est le cas des jeunes quand ils parlent aux adultes, des payeurs de taxes quand ils s’adressent aux dirigeants politiques, des personnes démunies quand elles crient leurs besoins, etc. Dans le même sens, ce n’est pas parce que Dieu parle que le monde l’écoute.

Pour Pierre, Jacques et Jean, être témoins de Jésus transfiguré a sans doute été une expérience exaltante, mais l’écouter, se mettre à son école et le suivre jour après jour sur un chemin rempli d’embûches et de contradictions, ce fut sans doute une tout autre expérience. La difficulté est bien réelle et elle s'accentue quand notre espace intérieur est déjà occupé par des choses qu’on considère habituellement comme prioritaires. Mais malgré tout ce qui peut nous distraire et nous accaparer, rappelons-nous qu'il est possible d’être attentifs à la parole de Jésus. Il suffit de nous rappeler ce que signifie la Transfiguration et d'être motivé par la promesse qu'elle contient. Car la transfiguration est un moment d’éblouissement qui annonce ce que nous sommes appelés à devenir, un signe encourageant pour tenir bon dans les moments difficiles, un appel à écouter la parole de Dieu qui nous éclaire dans la grisaille quotidienne.


Articles récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Voir l'Isle-aux-Grues, un endroit unique!

Traversier de l'Isle-aux-Grues