DIMANCHE DES RAMEAUX « C » 2019


Parole de Dieu : Isaïe 50, 4-7; Philippiens 2, 6-11; Luc 19, 28-40; Passion: Lc 22,14 – 23, 56

Dans l’évangile de Luc, toute la vie publique de Jésus consiste en une longue montée vers Jérusalem, la Ville sainte. Aussi, lorsqu'il y entre pour la première fois, cet événement apparaît comme un sommet. Son entrée est triomphale, exactement comme celle d’un roi arrivant dans sa capitale. En réclamant un petit âne que personne n’a encore monté, Jésus accomplit un geste prophétique, puisqu’il fait référence au prophète Zacharie qui décrit l’arrivée à dos d’âne du roi juste et victorieux dans sa capitale. Par le choix de sa monture, Jésus se présente donc comme un roi pacifique. Il est humble, mais revêtu d’une dignité royale et messianique.

La foule répond en étendant des manteaux sur son passage, geste qui, dans la Bible, en est un de reconnaissance royale. Les bouquets de feuillage qu’on agite et l’acclamation qu’on lance (« Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ») manifestent la joie du peuple accueillant son Messie. Jésus entre donc sous les acclamations dans la Ville sainte et se rend jusqu'au Temple. Il prend ainsi possession de la Cité de David et du lieu saint où l’on vénère Dieu. Ainsi, avant même la passion et la mort sur la croix, le triomphe est déjà célébré. Suivons Jésus tout au long de cette Semaine sainte, célébrons ensemble les événements les plus importants de sa vie afin d’y trouver une nourriture et un sens pour notre propre vie.

Articles récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Voir l'Isle-aux-Grues, un endroit unique!

Traversier de l'Isle-aux-Grues