1er DIMANCHE DE L’AVENT « A » 2019

Parole de Dieu : Isaïe 2, 1-5; Romains 13, 11-14a; Matthieu 24, 37-44

Cette année, le thème de l'Avent est : « Grandir dans l'espérance ». Un beau thème qui nous porte à réfléchir sur l'avenir. Que nous dit la parole de Dieu à ce sujet? Le prophète Isaïe annonce un rassemblement à Jérusalem de peuples nombreux qui seront instruits par la parole du Seigneur, qui garantira ainsi la paix entre toutes les nations. Il va sans dire que pour le peuple d'Israël, à cette époque lointaine, la paix était l'objet de la plus grande espérance et nul autre que le Seigneur ne pouvait la procurer. Dans la lettre aux Romains et l'évangile, l'espérance se concentre sur la source de lumière qu'est le Seigneur Jésus lui-même, d'où la nécessité de laisser tomber des comportements négatifs qui nous enferment dans la noirceur.

« Grandir dans l'espérance », disions-nous. Qui dit espérance, dit jours meilleurs. Que pouvons-nous faire pour que nos jours soient plus lumineux? Notre avenir, c'est à nous d'y travailler. Nos rêves, c'est à nous de faire en sorte qu'ils se réalisent. Pour y arriver, il faut espérer. L'espérance est une disposition du cœur qui aide à rester debout, à avancer et à grandir malgré toutes les difficultés qui se présentent. Rien ne se produira si nous restons les bras croisés. Aussi, posons-nous la question : qu'y a-t-il à l'horizon de nos vies et que pouvons-nous faire?

Un peu partout dans nos villes et nos villages, nous voyons luire de belles lumières multicolores. Elles égayent notre environnement qui, autrement, nous paraîtrait plutôt sombre et triste, surtout en ce temps de l'année où la noirceur devient de plus en plus envahissante. Dans nos vies personnelles, il se peut que nous connaissions aussi une certaine forme d'obscurité, de tristesse. Il y a tellement de choses qui peuvent assombrir nos vies et nous rendre malheureux.

Mais la parole de Dieu, relayée par le prophète Isaïe, nous lance ce message : « Marchons à la lumière du Seigneur » et l'apôtre Paul renchérit en disant : « revêtons-nous des armes de la lumière (...) revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ ». Autrement dit, la lumière est la parole même de Dieu, une parole révélée dans toute sa plénitude par le Christ. Seule la Parole de Dieu peut éclairer nos vies enténébrées. Une fois revêtus des armes de la lumière, une fois que la parole de Dieu nous aura éclairés, nous pourrons porter cette lumière à ceux et celles qui marchent dans le noir.

L'une des plus belles façons de transmettre la parole de lumière n'est-elle pas de rester vigilants et de répondre aux besoins des autres? N'oublions pas que dans l'Église ou la société en général, sans l’implication généreuse et gratuite de nombreuses personnes, des communautés entières seraient éteintes, des organismes communautaires seraient contraints à l’abandon. L'implication bénévole est non seulement précieuse, mais indispensable au maintien de la vie et de l’animation des communautés et des organismes. Autrement dit, il faut garder allumée en nous la flamme du don, une flamme entretenue par la parole de Dieu, afin de repousser les ténèbres de l’égoïsme et du repli sur soi.

N'est-il pas vrai de dire que quand on fait un don de soi, on a comme le sentiment que ça vient d’ailleurs? Que lorsqu'on se donne, on apporte de la lumière à des personnes dont la vie est assombrie par toutes sortes de difficultés? Comme croyants, nous savons que cette lumière vient de Dieu. Pour cette raison, le temps de l'Avent ne pourrait-il pas être un temps de croissance dans l'espérance, une belle occasion d'aider ceux et celles qui connaissent des jours sombres à percevoir la lumière qui jaillit du cœur de Dieu? En donnant un peu de ce qui fait notre vie, Dieu nous comblera de la sienne.

Articles récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Voir l'Isle-aux-Grues, un endroit unique!

Traversier de l'Isle-aux-Grues