MESSE D'OUVERTURE DU 150e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE SAINT-PAMPHILE

 

Parole de Dieu : Isaïe 58, 7-10; 1 Corinthiens 2, 1-5; Matthieu 5, 13-16. 

           Paroissiens et paroissiennes de Saint-Pamphile, 2020 sera une belle année de festivités soulignant les 150 ans de fondation de votre belle paroisse. Dans le but de rendre hommage à tous les pionniers et pionnières qui ont trimé dur pour rendre ce milieu de vie agréable et dynamique, nous avons débuté notre célébration par la présentation symbolique d'objets utilisés dès les débuts de l'installation de vos ancêtres sur les terres en friche de la nouvelle paroisse de Saint-Pamphile.

            Dans les années qui ont suivi la fondation de la paroisse, ces hommes et ces femmes aux nombreux talents ont dû tout construire à partir de rien. Avec haches, sciottes, godendarts et pelles, avec fuseaux et laine et quelques objets de base pour vêtir et nourrir de nombreux enfants, à l'aide de chevaux et avec beaucoup de cœur au ventre, ils ont mis l'épaule à la roue pour faire de cette paroisse un milieu de vie de qualité où la foi a pu s'enraciner et grandir. En regardant avec reconnaissance le passé et en vous inspirant des nobles valeurs qui ont présidé au développement de votre communauté, vous pouvez vous tourner vers l'avenir avec confiance et optimisme.

            Depuis 150 ans, la communauté a célébré ce qu’il y a de plus sacré: la vie, l’amour, la mort. Des nouveaux-nés ont été baptisés, des amoureux se sont mariés, des défunts ont été conduits à leur dernière demeure. Ce que nous célébrons aujourd'hui est un rappel de votre histoire paroissiale, une réminiscence des belles valeurs et convictions dont vos prédécesseurs ont été animés. Ce sont elles qui ont permis à vos familles de prendre racine, de se développer et d’écrire une histoire appelée à devenir une source d’inspiration pour les générations à venir. Car les souvenirs qu’on se raconte raffermissent la confiance et nourrissent l’espérance.

            Pour souligner cette entrée en festivités, nous avons eu la chance d'entendre ce beau texte du Sermon sur la montagne, qui nous rappelle que nous sommes le sel de la terre et la lumière du monde. « Vous êtes le sel de la terre (…) Vous êtes la lumière du monde ». Le saviez-vous? Est-ce que je vous apprends quelque chose que nous ne saviez pas déjà? Mais vous vous dites peut-être : « comment suis-je sel et lumière? » À cette question je répondrais par une autre question : comment vos ancêtres l'ont-ils été? Peut-être pourrions-nous nous en inspirer.

            Dans des conditions parfois très difficiles, avec des moyens de communication très limités, dans un contexte où il fallait beaucoup s'entraider, ils ont fondé familles et communauté en accomplissant des œuvres belles. Rappelons-nous ce que disait le prophète Isaïe : « Partage ton pain avec celui qui a faim, accueille chez toi les pauvres sans abri, couvre celui que tu verras sans vêtement, ne te dérobe pas à ton semblable. Alors ta lumière jaillira comme l’aurore (...) si tu donnes à celui qui a faim ce que toi, tu désires, et si tu combles les désirs du malheureux, ta lumière se lèvera dans les ténèbres ».

            Autrement dit, par la façon dont ils ont accompli cela, quand leurs mains se sont ouvertes pour donner, quand leurs oreilles ont écouté ceux dont la parole se perdait, quand leurs pieds ont marché vers ceux et celles qui étaient isolés et laissés à eux-mêmes, quand ils se sont montrés justes et bons, quand leur présence réconfortante a apporté une lueur d'espoir dans la vie de leurs voisins et amis, bref, en accomplissant de belles œuvres, ils ont été sel de la terre et lumière du monde. Après 150 ans d'histoire, vous avez aujourd'hui l'opportunité de continuer dans la même voie tout en étant animés des mêmes valeurs.

Please reload

Articles récents

February 28, 2020

January 7, 2020

Please reload

Archives
Please reload